Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

avant de revenir sur l'aventure de la fabrication de l'orgue de Drogny dans les prochains articles, un peu de géographie pour les lecteurs qui ne connaîtraient pas la paroisse de Drogny:

situées sur le plateau lorrain à 25km au nord-est de Metz, les entités de Piblange, Drogny, Bockange et Saint-Bernard forment une même comune sous l'autorité du maire de Piblange.
La comune ainsi défini rasemble 837 habitants en 2005 (un peu plus de 700 en 2003 et plus de 1000 dans les prochaines années).

On accède de façon très directe à Piblange  en venant de Metz. Il suffit d'emprunter la départementale 3 reliant Metz à Bouzonville sur une distance de 25 kilomètres.
Le territoire communal actuel est situé sur une limite ancestrale entre pays dits"romans" - dont tous les noms de communes sonnent plutôt français, comme Saint-Bernard- et pays "germaniques", de langue francique, dont tous les noms de communes sonnent  a contrario germanique, comme Bockange (initialement Boukelingen).

La construction de deux ouvrages de la ligne Maginot ( à Bockange et Anzeling) et d'une cité de garnison de cette Ligne Maginot a ajoué une trace supplémentaire de la spécificité géographique de ce pays que la toponymie a consacré depuis des temps reculés.

Les villages de Bockange, Drogny, Piblange ont été réunis très tôt dans une vie paroissiale et économique commune. Leur "date de naissance" n'est pas connue, mais on peut la situer à l'époque des "invasions barbares" et de l'installation des Francs aux Vème et VIèmes siècles.

Conformémént aux dispositions du Concordat du 15 juillet 1801, l'église paroissiale est gérée par un "conseil de fabrique". Le maire fait partie des membres de droit de celui-ci.




procession du 29 mai 2005
l'église de Drogny













le clocher de l'église de Drogny












Tag(s) : #paroissedrogny

Partager cet article

Repost 0