Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'église de Drogny, placée sous le patronyme de saint Léger, fut sans doute initialement une chapelle desservie par des moines réguliers.

En effet, eu XIIIème siècle, le patronage de la paroisse de Drogny est confié aux Bénédictions de Bouzonville.

Pendant la guerre de Trente Ans, cet édfice est incendié et le village de Drogny est rasé au passage de l'armée suédoise. Les rescapés de cet épisode garderont longtemps la hantise d'un nouveau passage de ces troupes...Suite à ces malheurs, seuls le choeur et une chapelle latérale Sud sont pavenus jusqu'à nous.

La nef est reconstruite puis agrandie en 1849.

Peu après, en 1853, l'entreprises Maillard de Bockange complète l'édifice avec un clocher masif que la commune finance par les recettes de deux "coupes à blanc" dans sa zone forestière communale ( on recense 130 hectares de forêt communale vers 1840, ce qui fait sa richesse de l'époque).

La paroisse acquiert une relique  de la Sainte Croix en 1855, conservée jusqu'à aujourd'hui, et assortie d'un certificat pontifical du 3 mai 1855.

peu avant la première guerre mondiale, l'église de Drogny fait l'objet d'une campagne de mise en valeur:

  • rehaussement du plafond de la nef, assorti d'un décor baroque;
  • construction d'une sacristie à l'emplacement de l'ancien clocher;
  • mise en place en 1912 de huit vitraux historisés dans la nef, réalisés par la maison Jamin  et Benoît de Nancy;
  • installation en 1912 de deux autels latéraux ainsi que d'un baptistère (dans la chapelle latérale sud), réalisés par la maison Collin de Villers-Laquenexy (Moselle);
  • installation de nouveaux vitraux dans le choeur en juin 1914 (une fenêtre gothique géminée et deux fenêtres latérales), commandés à la maison Binsfeld de Trêves.


nous verrons dans un prochain rendez-vous le résultat des transformations conduites de 1994 à 1995 qui redonnèrent le lustre à l'intérieur de l'édifice marqué par le temps et par certaines transformations malheureuses menées dans les années 1954.
Tag(s) : #paroissedrogny

Partager cet article

Repost 0